Titre terrier de 1649 -
En travaux

I - Le contexte


Le royaume de France en 1649 est marquée par une période de troubles - La Fronde - qui frappe le pays de 1648 à 1653. Louis XIII décède le 14 mai 1643 alors que le futur Roi Louis XIV (1638-1715) n'est encore qu'un enfant. Selon la tradition, Anne d'Autriche est nommée régente du royaume le 18 mai 1643.
En 1648, la Fronde parlementaire - révolte des parlementaires, d’une partie de la noblesse, ainsi que du peuple - s’explique par :
- des impôts royaux de plus en plus lourds mis en place par Mazarin ;
- la volonté d’une remise en cause des privilèges ;
- la remise en cause de la monarchie absolue ;
- une volonté de garantir les rentes dont on bénéficie ;
- une volonté d'avoir une chambre de justice qui puisse juger souverainement des abus et malversations au niveau de la finance.
La guerre de Trente Ans, très coûteuse, avait été financée par une augmentation considérable des impôts royaux et des emprunts àdes financiers qui s'étaient enrichis. Pour renflouer le trésor, Mazarin décide de nouveaux impôts.
Le Parlement de Paris proteste, les chefs de l'opposition sont arrêtés, ce qui provoque le soulèvement des Parisiens. Les parlementaires écrivent "la Déclaration des vingt-sept articles" qui entreprend de lutter contre ce qu’ils estiment ètre des abus de l'État.
En janvier 1649, avec Anne d'Autriche la reine-régente, le jeune roi Louis XIX et Mazarin doivent s'enfuir de Paris et se réfugier à Saint-Germain-en-Laye. Cependant, un accord avec le Parlement clôt en avril 1649, cette « Fronde parlementaire ».



separateur medieval

II - Gaspard Qarré de Chateau-Renaud


Puce Jean-François BAUDIAU dans Le MORVAND en 1867 indique : " (...) Gaspard Quarré de Château-Renaud, se distingua, comme avocat, au parlement, et acquit, par sa science, son brillant esprit et son inébranlable fermeté, une rééputation méritée. Ses harangues, imprimées en 1657, fournissent , dit Tinsand , une preuve irrécusable de son profond savoir et de son zèle ardent pour la justice. Il épousa, en 1641, Marguerite Perreault de La Sarrée, fille de François et de N. de La Perrière, dont il eut cinq enfants (...) "


Puce Gaspard Quarré d'Aligny, seigneur d'Alligny-en-Morvan, de Gouloux, nait à Dijon le 27 septembre 1605. Il embrasse la profession des armes et commande pendant deux campagnes la Compagnie des Carabins d'Henri de Bourbon, Prince de Condé. A  la tête de cette compagnie et par une entreprise heureuse et hardie, il se rend maître d'Arintho et du château de Crèvecœur. Dans son fief d'Alligny, en 1640, il découvre au fond d'un ravin qui sépare les hameaux de la Place et des Guttes-Bonin, une mine de plomb argentifère. Il la fit exploiter sans succès, retirant pour une dépense de 1200 livres, qu'un lingot d'argent de 150 écu.
Son érudition et sa connaissance du Droit lui permet d'obtenir la charge d'Avocat-Général au Parlement de Dijon où fut reçu avec applaudissement le 14 juin 1641. On a des preuves de sa grande capacité et de son jugement solide, de la vivacité de son esprit, de son intégrité et de son exactitude sans égale à remplir tous les devoirs d'un magistrat, dans ses "Harangues et ses Conclusions," Paris, 1658.
Louis XIV, pour marquer l'estime particulière qu'il faisait de son mérite, l'honore de la dignité de Conseiller d’État, avec une pension de 1200 livres. Les Lettres en furent expédiées le 11 juillet 1652. Il décède le 7 janvier 1659 laissant son épouse Marguerite Perrault de la Serre.


separateur medieval

III - Les habitants


Puce Chaque habitant reconnait et confesse être sujet justiciable, corvéable et mainmortable audit Seigneur d'Alligny. Excepté les hommes affranchis, tous sont de condition servile.



separateur medieval

feuille de lys Voir le texte original : "Le Terrier d'Alligny de 1649 numérisé aux Archives" feuille de lys


separateur medieval

Les Panotii de la cathédrale de Vezelay


Blason de la Famille Quarré :
Échiqueté d'argent et d'azur au chef d'or chargé d'un lion léopardé de sable.