*** Accessibilité - Plan du site ***

guitare

 

Rouge Sang



CD Rouge Sang

Le douzième album intitulé Rouge Sang de Renaud ainsi qu'une version collector sort le 2 octobre 2006.

Les deux versions s'écoulent à plus de 170 000 exemplaires dès la première semaine (triple disque de platine, 510 000 exemplaires au total).

Rouge Sang est vu par certains comme une sorte de renaissance, tant le Renaud de Boucan d'enfer était l'œuvre d'un autre personnage, cynique, désabusé, et consensuel.

L'album est ainsi nettement plus engagé que le précédent opus (Leonard's Song dédiée à Léonard Peltier, J'ai retrouvé mon flingue, Elle est facho, Rouge Sang).

Illustré par Killofer, jamais aucun album de Renaud n'avait encore contenu autant de chansons : 24 sur l'édition collector (y compris un titre écrit par Benoît Dorémus Rien à te mettre).

Durant la tournée médiatique, Renaud enregistre une publicité où, non sans humour, lui et Vincent Delerm (qu'il cite dans Les Bobos, premier single de l'album, vendue à 67 100 exemplaires en 16 semaines) vantent leurs albums respectifs.

Renaud effectue au printemps et durant l'été 2007 une tournée "Rouge Sang tour ".

Le décor représente les toits de Paris en référence à Robert Doisneau et au dernier concert des Beatles.

Celle-ci s'arrête notamment 4 fois à Bercy et au Centre de détention de Bapaume lors de la fête de la Musique.

Le programme du concert "Merci" sera une parodie de Voici.

Il offre également un concert à l'Isle-sur-Sorgue, ville où il possède une résidence secondaire. Une tournée des festivals (Festival d'été de Québec, Francofolies, Paléo, Fête de l'Humanité) a lieu durant l'été 2007.

Il termine sa tournée par un concert gratuit offert à ses fans le 29 septembre 2007 à  la Cigale. Sur scène durant près de 6 heures, il revisite l'ensemble de son répertoire.

En novembre 2007 sort Tournée Rouge Sang, témoignage sur CD et DVD des concerts de Bercy.


 


XHTLM Valide ! CSS Valide !