***Accessibilité - Plan du site - Moteur de recherche - Français - Deutsch - English - ***

logo : Gîte rural du moulin de marnay

 

Découvrez le Morvan


Au cœur de la Bourgogne calcaire, le Morvan apparaît comme un îlot granitique à cheval sur les quatre départements Bourguignons. Le Morvan se présente aux visiteurs comme une petite montagne.

D'Avallon au Nord, à Château-Chinon au sud, la géographie du massif, le climat induise des paysages, une flore et faune spécifique. Aujourd'hui, le territoire du parc compte 52 500 habitants sur 118 communes.


Carte de Bourgogne Genets  a Chissey-en-morvan

Territoire rural par excellence, l'impression montagnarde est renforcée par l'omniprésence de la forêt, le puzzle du bocage et des chemins creux, la fraîcheur et l'humidité des sols, la rigueur de l'hivers et enfin par l'éclatement de l'habitat rural.


  Le lac des Settons

L'eau court partout en Morvan : Source, ruisseaux, rivière, mare, étang ou lac, l'eau est un élément inscrit dans le paysage. Ligne de partage des eaux entre le basin Seine et Loire, l'eau est liée à l'activité humaine : Flottage du bois  et moulin hier, tourisme vert aujourd'hui.

Fiche Le Ternin

Excursion du Massif Central dans le Bassin parisien , le Morvan est constitué de roches anciennes érodés caractérisés par des formes arrondies, séparées par des vallées encaissées. L'altitude croit progressivement du nord au sud: De 300 à 901 mères au Haut-Folin.


Lac des Settons

Au nord, le Morvan bocager et la pays de Vezelay, zone de contact avec le Bassin parisien, présente des paysages vallonnés de bocage ou les haies limitent les parcelles. La forêt recouvre les sommets. Les vallées du Chalaux, du Cousin, et de la Cure descendent rapidement pour alimenter le bassin de la Seine.

Au centre, le Morvan bosselé : Aux sommets recouvert par la forêt succèdent les vallées élargies . Celles-ci sont fréquemment occupées par des prairies herbeuses ou par des grands lacs : Les Settons Pannecière, Chameçon, empreintes des hommes et des activités des siècles passés.

Au sud, à l'approche de Château-Chinon, Anost ou Saint-Leger, le paysage prend une vigueur nouvelle. Aux hautes croupes boisées, aux versants raides s'opposent les vallées profondes ou coulent les torrents telle la Canche à Roussillon en Morvan. L'air est vif. Les quelques cuvettes sont autant de clairières où se sont établis les villages : Arleuf, Anost, Corancy... De forts escarpements bordiers dominent le pays, à l'image de Bibracte au Mont Beuvray. Le granite sous l'action de l'eau s'est fissuré pour former des grosses boules de granite empilées les unes sur les autres : Aux marches méridionales du massif, le site d'Uchon offre le spectacle de chaos granitiques empreint de mystères et de légende.


Uchon  Separateur Taureau

247 espèces végétales et 67 espèces animales protégées: L'originalité et la diversité de la flore morvandelle s'explique par le sol granitique mais aussi par les différentes influences climatiques. Le Morvan, c'est avant tout une région aux sols acides sur lesquels se rencontrent le genets à balais, la digitale pourpre et les fougères si caractéristiques. L'altitude relative du Morvan permet à certaines espèces montagnardes ou submontagnardes de se développer. C'est le cas de l'Arnica des montagne ou de la Myrtille sur les sommets les plus élevés. Plantes particulières des milieux humides comme les joncs, plantes recherchés pour des vertus médicinales comme la Reine des prés, plante sauvages alimentaires comme les girolles, plantes utilisées par les hommes à usage domestique comme le genet.

Avec une zone forestière important et des milieux humides spécifiques, le Morvan a un rôle de premier plan dans la conservation d'espèces rares ou voie de disparition telles que le chat forestier, certaines espèces de chauve-souris, les écrevisses autochtones.

Par sa position géographique, par un habitat dispersé par des milieux bien préservé, le Morvan a gardé un rôle de refuge pour certaines espèces comme la loutre ou la truite sauvage. La forêt occupe prés de 50% des terres. Le hêtre, le chêne, le bouleau ou le noisetier sont les espèces les plus répandues. On rencontre aussi le châtaignier sur la frange méridionale du Morvan.


SUITE Fleche : Aller a la page : Suite Morvan

 


Aller sur le site :Parc Naturel du Morvan  Aller sur le site : Conseil Régional de Bourgogne    Aller sur le site : Nièvre Tourisme
Musique du Morvan

 

XHTLM Valide ! CSS Valide !